Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1885-12-14

Afsender

Henri Chapu

Modtager

Carl Jacobsen

Dokumentindhold

Om modellen til monumentet af hertuginden af Orléans og Bertel Thorvaldsen

Transskription

Paris 14 Xbre 85
19 rue du Montparnasse

Cher Monsieur
J'ai fait expédier jeudi dernier 10 courant, les plâtres que je vous avais promis.
Excuser ce retard, j'ai voulu les mettre en état présentable, et très surmené je n'ai pu m'en occuper aussitôt.
L'envoi se compose du modèle de la statue tombale de la Duchesse d'Orléans, de la réduction de sa jeunesse et l'esquisse du groupe pour le monument de Schneider au Creusot vous les recevez en même temps.

Je suis tres heureux que vous vouliez bien accepter ma proposition, et du si bon acceuil que vous lui faites. Ce sera un plaisir pour moi de les savoir dans votre Glyptothèque, ces plâtres vous seront un souvenir du sculpteur, qui aime aussi Thorvaldsen et les braves Danois, l'hommage qu ils ont rendu à leur sculpteur, les honore autant que lui.
Merci donc, je vous en proposerai d'autres, mais je ne veux pas vous surprendre, a votre prochain voyage à Paris, vous jugerez de ce qui vous

conviendra le mieux, et puis je dois vous l'avouer je viens d'être dévalisé. j'avais autrefois vainement proposé au Musée de Melun, voisin du village du Mee où je suis né, de lui donner mes modeles, mais d'autres besoins les occupe il ne m'a pas été repondu, lorsque tout à coup l'été dernier, une souscription s'est forme dans le village même, et avec le produit on a bâti un petit musée pres de l'école, l'idée était charmant et très sensible à ce sacrifice tout à mon honneur, je me suis empressé de leur envoyer tout ce que j'ai pu trouver dans l'atelier, mais il sera bien vite rempli, et les oeuvres qui demandent l'espace ne pourront y trouver place, vous

trouverai donc encore du choix, et je vous prie de me conserver la clientèle de votre Glyptothèque.
Votre exemple qui a je crois créé de l'écho jusqu'ici, n'est malheureusement pas très répandu, il pourrait sauver beaucoup d'oeuvres dont les originaux même sont détruits, imaginez quel atelier il eut fallu à Thorvaldsen, pour garder tous ses modèles, avec le prix de la location du sol à Paris, il faudrait une fortune que nous n'avons aucun, aussi nous faisons des hécatombes à chaque déménagement.
Mes bien respectueux hommages à Madame Jacobsen, et croyez moi bien affectueusement à vous

H Chapu

Fakta

Brev

Fransk

Paris
København

Glyptotekets arkiv.
D. Breve til Carl Jacobsen fra franske billedhuggere, Henri Chapu