Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1910-02-22

Afsender

Auguste Rodin

Modtager

Carl Jacobsen

Dokumentindhold

Rodin undskylder sin langsommelighed.

Transskription

Mon cher Monsieur
Jacobsen
Je vous remercie du petit mot charmant de cordialité que vous m’envoyez, vous avez vu combien j’ai été lent, je le serai beaucoup moins, pour les deux autres. Mais j’ai toujours la peur de n’avoir pas assez fait et cela me fait toujor retarder, il est
s. 2
vrai qu’avec le temps mon travail me parait mieux, aussi est le …. reconnaissance que je re cette satisfaction de votre éloge.
Croyez cher monsieur Jacobsen a toutes mes cordialités à mon profond et sincère dévouement

Auguste Rodin
J’ai recu le chèque de quatorze mille francs

22 fevrier 1910

Fakta

Brev
Paris
København

Glyptotekets arkiv.
D Breve til Carl Jacobsen fra Auguste Rodin