Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1901-07-27

Afsender

Paul Dubois

Modtager

Carl Jacobsen

Dokumentindhold

Afventer resumé + oversættelse

Transskription

Maison Trélat Menthon S Bernard Haute Savoie
Le 27 Juillet 1901

Cher Monsieur & ami,

Si j'ai été un peu long à vous répondre, c'est que je voulais
vous annoncer que les bustes de Baudry et de Gounod sont
terminés, que l'expédition en est faite, et que vous les
recevez prochainement à Copenhague. J'ai pu trouver deux jolis
blocs de porphyre qui s'accordent bien avec le marbre et
j'espère que vous serez satisfait de cet envoi.

Je comprends très bien, comme vous, que le buste de Falguière,
tel qu'il est serait trop petit et ferait mauvais effet sur la
stèle. Mais il est très facile de lui donner de plus grandes
proportions et rien qu'en ajoutant les épaules on arriverait
bien près du buste de mon père dont la tête est de grandeur
naturelle.

De tous les bustes qui ont été faits de moi, celui de Falguière
est certainement le meilleur et vous verrez peut être avantage
à le conserver en modifiant les proportions. Votre architecte
nous donnera les dimensions qu'il conviendrait d'adopter à
moins qu'il n'accepte celles du buste de mon père, que je puis
relever très exactement. A cause de la différence de plan de la
stèle il devra nous donner aussi le plan de la base du piédes-
tal.

Je n'ai pu, par télégramme vous remercier assez de vos bons
souhaits pour mon 72* anniversaire.
Madame Dubois et moi nous sommes profondément touchés de votre
affection et de vos souhaits et nous avions même pensé à vous
remercier de vive voix à Copenhague pour commencer nos vacan-
ces. C'eut été pour nous une grande joie de vous revoir en
famille et de passer quelques jours près de vous. La grande
fatigue du travail considérable que j'ai fourni cette année ne
me l'a pas permis et j'en suis tout à fait désolé.

Nous sommes auprès de nos enfants Louis, sur le lac d'Annecy,
et nous espérons que Paul et les siens viendront y passer les
congés que la Ci* d'Orléans voudra bien lui donner.
Présentez, je vous prie, mes respectueux hommages à Madame
Jacobsen et mes amitiés aux enfants grands et petits

Votre bien affectionné P. Dubois

Fakta

Brev

Fransk

Paris
København

Glyptotekets arkiv

1901 07 27 dubois til cj s. 1 4
1901 07 27 dubois til cj s. 2 3