Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1885-03-28

Afsender

Henri Chapu

Modtager

Carl Jacobsen

Dokumentindhold

Chapu mener, at det vil tage 2 år at lave statuen af Alexandra.

Transskription

Paris 28 Mars 1885

Monsieur Jacobsen
Je vous suis bien reconnaissant de la bonne solution que vous me donnez par votre lettre, sa commande positive de la statue assise de la Princesse Alexandra.
N'étant connu de vous que par mes oeuvres, je ne puis douter que c'est sur votre bonne recommandation que je dois ce travail intéressant, soyez assure que je ferai tous les efforts possibles pour le réussir à votre satisfaction, et j'espère qur l'oeuvre sera digne du sujet et de l'estime que vous voulez bien, me me témoigner.
Je pense qu'il me faudra environ deux ans, modèle et exécution en marbre. Je souhaite que cet espace de temps ne vous paraisse pas exorbitant,

pour bien faire commme je desire, et comme il faut, ce n'est pas trop je puis vous assurer.
J'ai êtê très heureux de voir sa charmante reponse que vous avez pu obtenir de la Princesse de Galles, on vois qu'elle est aimable et bonne, comme sa physionomie l'indique. C'est un grand encouragement pour moi de pouvoir espérer un bien veillant accueil, et d'autant plus que suis de nature, assez timide, surtout devant ces hautes personnes.
J'acheve pour envoyer à notre exposition annuelle, une statue tombale de feu la Duchesse d'Orléans, je serai obligé de travailler jusqu'à la dernière limite sans dépit, une quinzaine de jours environ, aussitôt cet envoi fait, je me mettrai en quête d'arriver prés de la Princesse.
Il me sera nécessaire au debut, de la voir, son air, sa maniéré d'être, et s'il est possible de connaître son goût et ses

préférences pour la choix de la toilette, ce serait une bonne fortune pour moi.
Je pourrai je pense, obtenir une lettre d'introduction par l'Ambassade d'Angleterre, en expliquant le motif de ma démarche, je ne vais pas de refus possible, et je ferai le voyage de Londres dès que j'aurai l'assurance d'etre reçu. Je n'ai pas encore eu le temps de me renseigner à cet égard, mais je suis comme je crois des hautes personnages de l'aristocratie française, qui recoivent les Princes à leur passage. Je travaille depuis longtemps pour la famille d'Orléans, une recommandantion pour ce cas me sera facile a obtenir autour de moi.
D'autre part j'ai reçu il y a quelques jours la visite de Mr Laurits Tuxen, qui fait un portrait peinte de la Princesse, il a eu l'amabilité de me proposer son aide de son côté. Je n'avais pas encore

votre lettre, et la question n'étant pas assuré j'ai néglige de lui demander son adresse à Londres ou Copenhague, je le regrette maintenant, j'aimerais à lui demander le secours qu'il m'a si obligeamment propose. Il passait à Paris pour aller au Danemark, il doit être près de vous, je vous prie de me rappeler à lui, et lui faire part de mon désir.
Il me reste une dernière question? la place que doit occuper la statue est-elle déterminée? cela peut avoir une importance pour la composition, si elle sera elevée, ou a hauteur de l'oeil, éclairée perpendiculairement, ou de côte, a moins que comme me l'a fait entendue Mr Laurits Tuxen, vous ne derminiez une place propice qu'après.
cela nous laisserait plus de solitude, et nous n'aurions qu' à nous entendue Mr Gautherin et moi, pour rester bien en harmonie,
Veuillez agréer Monsieur, l'expression de ma vive sympathie, et de mes sentiments reconnaissants et dévoués
H. Chapu
19 rue du Montparnasse

Fakta

Brev

Fransk

Paris
København

Glyptotekets arkiv.
D. Breve til Carl Jacobsen fra franske billedhuggere, Henri Chapu

1885 03 28 chapu til cj s 1 4
1885 03 28 chapu til cj s 2 3