Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1884-12-05

Afsender

Jean Gautherin

Modtager

Carl Jacobsen

Dokumentindhold

Gautherin takker CJ for den store ære han har udvist ved at bede ham om at udføre den ene af kejserindestatuerne. Gautherin accepterer tilbuddet uden indvending og beder, ud over at få tilsendt fotografier af prinsesserne, også om CJs egen beskrivelse af prinsessernes karakteristika.

Transskription

Paris le 5 Decembre 1884

Avant tout cher Monsieur permettez moi de vous exprimer la profonde gratitude dont je suis pénétré envers vous pour les continuelles gracieusités dont vous me comblez et les services que vous me cherchez constamment à me rendre. Laissez moi vous dire tout de suite et pour une fois seulement que vous n'avez pas affaire à un ingrat et que votre sympathie qui se traduit par une série de bienfaits a trouvé dans mon coeur un écho qui ne cessera d'y vibrer. Il serait superflu d'ajouter que l'horizon que vous ouvrez devant moi m'a comble de joie si vos projets pouvaient se realiser; si j'étais appelé à faire le portrait d'une des filles de votre roi, souverain, ou future souverain je serai le plus heureux des statuaires
s. 2
et je verrais mon bonheur doublé par la pensée que c'est à vous que je le devrais. Je ne veux pas vous parler du prix que vous m'indiquez: il est accepté d'avance sans que je veuille réfléchir aux frais de la figure. L'honneur qui me serait réservé si j'étais appelé â la faire ne peut être mis en balance avec aucune somme d'argent. Donc cher Monsieur tout ce que vous ferez à ce point de vue sera bien fait, quoi qu'il arrive, je serai toujours votre obligé le plus dévoué et le plus reconnaissant.
En ce qui touche à la statue de Diderot, j'ai prevenu le mouleur et j'espère pouvoir vous adresser très promptement l'épreuve dont il s'agit. Le reproduction du Travail ne tardera pas non plus a être faite et deux mois ne s'écouleront pas sans que les deux soient parties à votre adresse. Je comptais vous envoyer
s. 3
le tout ensemble mais le Diderot sera certainement fait avant le travail et si vous le désirez je vous l'expedierai à part.
J'y songe, si vous aviez quelques photographies reproduisant l'une et l'autre des deux princesses dans des attitudes qui leur sont familières je vous serais bien oblige de me les adresser. Je pourrai dès maintenant et sans autres préoccupations du sort réservé en définitive à l'affaire, me mettre à bâtir une ou deux esquisses que je vous soumettrais au besoin si vous le désirez. Mais ce qui me serait plus précieux encore que les photographies ce serait les renseignements personnels que vous voudriez bien y ajouter sur le caractère extérieur, l'allure familière, l'esprit, le geste etc. de vos deux Princesses.
J'espère que les deux choses -
s. 4
ensemble photographies et renseignements seraient suffisantes pour me permettre de faire sans la secours de la nature, une esquisse au moins acceptable.
Veuillez agréer cher Monsieur avec la nouvelle expression de ma vive reconnaissance celle de mes sentiments bien affectueux.

J Gautherin
84 , rue d'Assas

Fakta

Brev
Paris
København

Glyptotekets arkiv.
D. Breve til Carl Jacobsen fra franske billedhuggere, Jean Gautherin

1884 12 05 gautherin til cj s 1 4
1884 12 05 gautherin til cj s 2 3