Menu

Carl Jacobsens Brevarkiv

1882-01-11

Afsender

Carl Jacobsen

Modtager

Paul Dubois

Dokumentindhold

Carl vil meget gerne være behjælpelig og vil med glæde sende Dubois ”studie” til udstillingen i Wien.

Carl skriver at der vil være en forsendelse med forskellige kunstgenstande fra kunstnerne her. Dubois lille maleri sendes sammen med de andre. Når tiden nærmer sig må Dubois gerne sende navnet på personen i den franske afdeling, som billedet skal sendes til.

Carl synes det er en fremragende idé at placere fotografierne (Thorvaldsen) i biblioteket på Kunstakademiet. Desværre har Thorvaldsens værker haft en trist skæbne i Frankrig. Efter hans død købte Hr. Charles Aloine en hel serie af Thorvaldsens afstøbninger på vegne af den franske regering. Men disse er tilsyneladende slet ikke blevet pakket ud og er stadig i kasser.

Hvis Carl har forstået Hr. Thoquet rigtigt, så kan de lave en ny afstøbning af Narcissus.

Transskription

Ny Carlsberg
11 – 1 – 82

Monsieur Paul Dubois,

Je n’ai pas besoin de vous dire que je serais trop content de pouvoir vous être utile, que je me ferai un plaisir en envoyant votre « étude » à l’exposition de Vienne.

Il y aura un envoi d’objet d’art de la part de nos artistes ici, votre petit tableau sera envoyé avec les autres, vous n’aurez que me dire, quand le temps s’approche, le nom de la personne de la section française à laquelle il faut adresser le Tableau.
Quant aux photographier d’aprés Thorvaldsen j’approuve parfaitement votre idée de les placer dans la bibliothéque de l’école des beaux arts. Les oeuvres de TL ont en ces sort assez triste en France.
Aprés la mort de TL. M. Charles Aloine a acheté tout leurs série de plâtres pour le compte du gouvernement francaise, mais il parait qu’ils sertent encore dans les caisses, sans être déballés. (Vois Eugène Plan : Vie de Thorv.).

Peut-être on y passera quand Paris aura une fois son musée de reproduction en plâtre.

s. 2

Vous savez que j’ai profité de votre amabilité pour faire couler le St. Jean, la foi et la méditation.
Si j’ai bien compris M. Thoquet nous pouvons faire un nouveau moulage du Narcissus.
Quoiqu’il en soit je vous remercue infiniment on nous de Tous les amis d’art de notre ville de ce que vous avez fait pour nous.
Je vous pris, Monsieur, agrées salutation les plus dévouées.

C. Jacobsen jun.

Fakta

Brev

Fransk

København
Paris

Glyptotekets arkiv